Accueil du site > L’éléphant d’Asie > Bouddha soumet Nalagiri

Bouddha soumet Nalagiri

mardi 12 juillet 2011, par Sébastien Duffillot


Le Bouddha avait un cousin nommé Devadatta. Jaloux, il avait juré sa perte. Un jour, Devadatta convainc le roi du Magadha de lâcher dans les rues de la capitale son plus terrible éléphant, nommé Nalagiri, à l’heure où le Bouddha parcourait habituellement les rues pour recueillir ses aumônes. La légende rapporte que le Bouddha, à l’étonnement de tous, dompta la bête et l’obligea à s’agenouiller en tremblant devant lui, parce qu’il avait envoyé vers elle les forces d’amour qu’il portait en lui... Seul face au fauve, il déclara : « Nalagiri, toi que les mahouts ont enivré avec seize pots d’arack, cesse donc de gaspiller ton énergie. Viens à moi et écoute plutôt ce que j’ai à te dire. » A ces mots, l’éléphant s’imobilise. Les vapeurs de l’alcool se dissipent. Sa trompe menaçante retombe, et ses oreilles s’agitent en signe de reconnaissance.

Symbolisme de l’Elephant

Baci d’Elephant

Bouddhisme

La naissance du Bouddha

Bouddah atteint le Nirvana

Indra et Eravana

Le Dieu Indien Ganesh

L’Eléphant Blanc

Capture

Le Cornac

Dressage

Eléphants de guerre

Instruments du cornac



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia