Accueil du site > Nos actions > Tourisme équitable

Tourisme équitable

lundi 18 avril 2011, par ElefantAsia

Le fait que l’éléphant est surexploité dans l’industrie du bois est la cause principale de sa disparition, en partie car il ne se reproduit plus. Paradoxalement, cette utilisation des éléphants contribue à la destruction de leur habitat naturel, participant ainsi à la disparition de leur propre espèce. De plus les tâches y sont si éreintantes que les éléphants tombent malades ou se blessent, et ne parviennent plus à se reproduire tant ils sont fatigués. Leur espérance de vie s’en trouve considérablement réduite et les taux de natalité sont alarmants. Aujourd’hui il ne reste que 46 femelles de moins de 20 ans qui sont l’avenir des éléphants domestiques du Pays. Si l’on veut offrir un avenir à cette population menacée, l’une des alternatives au travail de débardage réside dans un tourisme équitable et écologique.

La période de gestation de l’éléphante ainsi que les trois premières années de vie de l’éléphanteau sont inexploitables par les cornacs et constituent donc un manque à gagner insoutenable pour eux. De plus, un jeune éléphant n’est « rentable » dans le bûcheronnage qu’à partir de quinze ans ! Pendant toutes ces années, il ne fait que coûter de l’argent à son propriétaire : les éléphants en captivité ne se reproduisent donc presque plus. À ce jour, le tourisme constitue une excellente alternative au bûcheronnage pour les éléphants domestiques au Laos.

Contrairement au travail dans les exploitations forestières, le tourisme (randonnées en forêt ou dans les parcs naturels) est une source de revenus compatible avec la reproduction des éléphants. Malgré sa grossesse, l’éléphante peut travailler sans risques. Son petit peut aussi générer des revenus dès la naissance, en se faisant photographier par exemple. Enfin, le cornac peut mettre en valeur son excellente connaissance de la forêt en guidant des touristes dans sa région d’origine. Il reste ainsi près des siens et tire une certaine fierté de son travail avec son éléphant, une condition nécessaire pour que la jeune génération de cornacs soit elle aussi attirée par la profession !

Cette solution permet de conserver une activité économique et un rôle aux éléphants et aux cornacs tout en protégeant l’environnement, en favorisant la reproduction et en maintenant de bonnes conditions sanitaires, que ce soit à travers des camps privés ou des initiatives communautaires. L’organisation de camps ne peut porter ses fruits qu’avec la mise en place d’une charte et si les opérateurs privés prennent soin de leurs animaux. Cette solution communautaire bénéficierait aux éléphants, aux cornacs et aux villages. Nous aidons les cornacs à s’organiser, à faire de petits treks à dos d’éléphant et les formons au métier de guide touristique.

ElefantAsia organise aussi le Festival de l’Eléphant dont le but est également de promouvoir un tourisme de qualité en éléphant.

- Plus d’informations sur les randonnées à dos d’éléphant

Partez à l’aventure sur les terres pittoresques du Laos, passez votre permis de conduire un éléphant, et découvrez tout l’univers de ce géant sacré...


Portfolio

photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder photo by Mike Larder

À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia