Accueil du site > Salle de presse > Communiqués > Soutien du gouvernement du Luxembourg pour le programme d’aide à la naissance (...)

Soutien du gouvernement du Luxembourg pour le programme d’aide à la naissance au Laos

jeudi 4 août 2011, par Ingrid Suter

Le gouvernement du Luxembourg s’est associé au programme de parrainage des naissances mené par Elefantasia en faisant don d’équipements agricoles aux propriétaires d’éléphants. Les motoculteurs, connus au Laos sous le nom de « taks-taks », sont distribués aux cornacs qui signent un contrat de naissance (appelé « Baby bonus ») avec ElefantAsia.

Dans le cadre de ce contrat le cornac s’engage à faire reproduire son éléphante ; en contrepartie, il reçoit un motoculteur afin de compenser la perte financière du à l’arrêt du travail de son éléphante pendant les derniers mois de la gestation et la période d’allaitement qui dure près de 3 ans.

Au début de l’année, le gouvernement luxembourgeois avait déjà donné cinq motoculteurs à des cornacs ayant signé le contrat : trois dans le District de Thongmixay et deux autres dans le District de Sayaboury, au Nord-Ouest du Laos. Ces deux districts sont situés dans la Province de Sayaboury, berceau de la tradition d’élevage des éléphants au Laos. C’est dans cette province que vit la majorité des éléphants du pays, aussi bien sauvages que domestiques.

Gilles Maurer, co-fondateur d’ElefantAsia, se félicite du soutien du gouvernement du Luxembourg. Selon lui, « actuellement, les gens ne peuvent plus se permettre financièrement d’élever des éléphants. Les cornacs sont obligés d’arrêter de travailler pendant de long mois et se retrouvent sans revenus. En leur fournissant des motoculteurs, ils peuvent travailler dans la rizière et laisser leur femelle se reposer. Cette initiative bénéficie donc à la fois au cornac et à leur éléphant qui dispose alors d’une sorte de « congé maternité ». ElefantAsia remercie le gouvernement luxembourgeois de sa donation généreuse qui contribue à la conservation de l’éléphant domestique et de l’héritage culturel laotien. » Une fois la femelle gestante, l’éléphant et le cornac se verront offrir un emploi payé dans le premier sanctuaire dédié à la naissance et l’élevage des éléphants au Laos, situé dans la province de Sayaboury. Ce Centre construit en coopération avec ElefantAsia comprend un hôpital, une nurserie pour les éléphants et une école professionnelles pour les cornacs. Les touristes sont invités à visiter le centre où ils pourront rencontrer ces éléphants et leurs cornacs dans un environnement naturel et authentique. Plus d’information sur le Centre de conservation de l’éléphant

Actuellement sept éléphants participent au programme de naissance, deux naissances ont déjà eu lieu et une troisième est attendue d’ici la fin 2011. Le nombre déléphants du Laos diminue depuis des années. ElefantAsia est la seule organisation au Laos engagé dans la protection et la conservation des éléphants domestiques et à la préservation des anciennes connaissances des propriétaires d’éléphants. Parmi les autres projets d’ElefantAsia, les Unités Vétérinaires Mobiles, les association de cornacs, ou encore un programme national de micropuçage et d’enregistrement des éléphants.

On estime qu’il reste 300 à 400 éléphants sauvages et 450 éléphants domestiques au Laos. Si vous souhaitez avoir plus d’information sur le programme de naissance, ou faire un don à ElefantAsia, n’hésitez pas à visiter notre site www.elefantasia.org ou contactez-nous.



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia