Accueil du site > Nos actions > Le Festival de l’Eléphant, édition 2008

Le Festival de l’Eléphant, édition 2008

mardi 8 avril 2008, par Gilles Maurer

Le festival de l’éléphant a battu des records de fréquentation pour sa seconde édition qui s’est déroulée à Paklay dans la province de Sayabouri. Trois jours durant, plus de 50 000 spectateurs sont venus rendre hommage à ce symbole national dans une ambiance festive hors du commun. Pas moins de 70 éléphants ont répondu présents à l’évènement, des invités d’honneurs qui ont suscité le bonheur et l’admiration d’une foule de visiteurs venus du monde entier.

yves bernardLes habitants de Paklay ne sont pas prêts d’oublier l’ambiance de fête qui s’est emparée de la ville les 15, 16 et 17 février derniers. Parmi l’immense foule venue assister au festival, environ 10 000 étrangers sont venus du monde entier s’émerveiller devant ces animaux qui ont fait la grandeur du Laos, pays du « million d’éléphants ». Les 70 pachydermes, tous originaires de la province, ont suscité l’admiration des petits et des grands lors de plusieurs performances de taille, toujours dans le respects des traditions et coutumes lao.

Le festival fut marqué par des moments forts comme la procession des éléphants qui a réuni toutes les facettes culturelles de la région, puisque de nombreux groupes se sont greffés à la parade comme celui des Phithakhones, ces géants affublés d’immenses masques blancs représentant les fantômes mythiques de Paklay, ou encore ces femmes des différentes ethnies de la province exécutant avec grâce les danses traditionnelles lao.

La cérémonie de Baci des éléphants a également suscité une vive émotion et les nombreux officiels qui ont honoré le festival de leur présence n’ont pas manqué de rendre hommage à ce géant sacré. Cette cérémonie ancestrale du rappel des âmes fut l’occasion de constater une fois encore que le peuple n’a jamais perdu sa ferveur envers les animaux qui ont autrefois porté le pays tout entier. Le ministre du tourisme, le ministre des travaux publics, le ministre de la culture et de l’information, ainsi que le gouverneur de la province de Sayabouri ont accordé un peu de leur temps précieux à la fête et se sont réjouis de voir avec quel enthousiasme les gens perpétuaient encore les traditions autour de l’éléphant. Les nombreux journalistes et autres photographes s’en sont donné à cœur joie devant la splendeur de l’impressionnant cheptel d’éléphants réuni à Paklay.

Paul wagerD’autres activités sont venues ponctuer ces trois jours. Les courses de pirogues et les nombreux spectacles ont définitivement couronné le caractère festif et convivial de l’événement ! Un des points forts de ce festival fut sans nul doute l’organisation des nuitées chez l’habitant, qui ont permis à tous les visiteurs de partager pleinement leurs impressions et leur joie, et aux étrangers de découvrir la gentillesse et la générosité propre aux laotiens. D’après les nombreux témoignages des spectateurs et le succès de cette seconde édition, la province de Sayabouri, fière de ses traditions bien vivantes autour de l’éléphant, est bien impatiente de réunir une fois de plus les majestueuses bêtes qui font sa renommée dans le pays tout entier.

- Visitez le site officiel du Festival de l’Eléphant 2010

- Les photos du Festival
- Vidéo du Festival de l’Eléphant 2007 par Animal Planet



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia