Accueil du site > Nos actions > Soins vétérinaires

Soins vétérinaires

jeudi 21 avril 2011, par Ingrid Suter

La plupart des 560 éléphants domestiques du Laos vivent dans des zones reculées. Les cornacs vivent en fôret avec leurs éléphants pour tirer du bois. Malgré ces obstacles, ElefantAsia souhaite améliorer la santé des éléphants sur le terrain en aidant les cornacs et en prodiguant des soins aux animaux blessés ou malades.

The Mobile Elephant Clinic is preparing a veterinary consultation

Pourquoi un programme vétérinaire ?

Au Laos, la grande majorité des éléphants domestiques sont utilisés pour tirer du bois dans des zones montagneuses reculées. Ces conditions de travail difficiles provoquent des problèmes de santé parfois fatals (abcès, blessures, fractures des membres ou des défenses, etc.). Les cornacs ont souvent une bonne connaissance des remèdes traditionnels, mais cela reste insuffisant pour traiter des maladies graves comme des infections ou des fractures. De plus lorsqu’ils utilisent des médicaments modernes, les posologies ou les méthodes d’injection ne sont généralement pas respectées, ce qui peut mettre en danger la vie de l’éléphant.

La Clinique Vétérinaire Mobile

Afin de former les cornacs à l’usage de la médecine moderne et de soigner les éléphants sur le terrain, ElefantAsia a mis en place une équipe vétérinaire spécialisée en 2006. L’équipe est composée de 3 techniciens en santé animale laotiens et d’un vétérinaire francais qui assure leur formation (il n’y a pas encore d’école vétérinaire au Laos). De plus, l’équipe accueille régulièrement des stagiaires vétérinaires internationaux. Deux Cliniques Mobiles leur permettent d’aller soigner les éléphants lors de missions d’environ 1 à 2 semaines chaque mois. Ces véhicules tout-terrain sont spécialement équipés pour prodiguer des soins vétérinaires en zone reculée. Ainsi, l’équipe vétérinaire se rend dans différentes provinces à la rencontre des cornacs et de leurs éléphants sur les sites d’exploitation de bois, dans les villages ou dans les quelques centres touristiques qui offrent des randonnées à dos d’éléphant. A mahout gives an injection under veterinarian's supervision

- Pour plus d’information sur les formations offertes aux cornacs

Le recensement et le dossier médical des éléphants

Lors de ses missions régulières, l’équipe vétérinaire est chargée de faire le recensement des éléphants du Laos, notamment en identifiant chaque éléphant au moyen d’une puce électronique injectée sous la peau. Ainsi dans quelques années, tous les éléphants devraient être identifiés de facon certaine, ce qui permettra d’aider le gouvernement à contrôler le traffic illégal et le braconnage. De plus, l’enregistrement des données médicales dans le dossier de chaque éléphant permet d’assurer un suivi vétérinaire rigoureux, et de faire un bilan de l’état sanitaire général au Laos.

Prévenir et guérir les maladies

Lors de chaque mission, une cinquantaine d’élépĥants sont examinés par l’équipe vétérinaire. Après avoir questionné le cornac sur la santé de son éléphant, les vétérinaires inspectent l’animal au complet. Pour éviter les infestations parasitaires, les éléphants sont vermifugés une à deux fois par an. Les onglons déformés ou craqués sont également corrigés pour éviter de futurs problèmes.

A hind leg wound and fracture healing Les pathologies les plus fréquemment rencontrées sont liées à un accident dans la forêt, ou à une surcharge de travail : abcès aux sites de pression du harnais de traction, blessures, arthrites septiques, fractures, etc. D’autres problèmes de santé sont plus liés à la nutrition ou à l’environnement dans lequel l’éléphant vit : parasites digestifs et cutanés, conjonctivites, etc.

Bien-sur, les méthodes de dépistage des maladies sont limitées sur le terrain, mais l’équipe vétérinaire augmente progressivement ses capacités de diagnostic en collaboration avec des laboratoires du Laos et des pays voisins.

ElefantAsia a le projet de construire un hopital vétérinaire dans la Province de Sayabouli. Cet hopital devrait permettre d’améliorer encore le diagnostic des maladies des éléphants, et de soigner les cas les plus sévères. L’hopital devrait ouvrir ses portes en 2011, en grande partie grâce à l’aide financière du Zoo de Beauval. Certains équipements onéreux (échographie, radiographie, analyses sanguines, etc.) reposent sur les dons des particuliers ou des entreprises : n’hésitez pas à nous contacter pour connaitre nos besoins spécifiques. Pour nous contacter, cliquez ici

Des soins vétérinaires gratuits

Injection of an electronic microchip under the skin Il est important de préciser que tous les soins vétérinaires sont prodigués gratuitement grâce aux dons faits à l’association ElefantAsia, mais que les propriétaires sont toujours encouragés à acheter les médicaments nécessaires, s’ils sont disponibles dans une pharmacie locale.

Cependant, le coût du traitement d’un éléphant par nos vétérinaires s’élève en moyenne à 26 €. Avec cette somme vous pouvez financer les soins d’un éléphant pour 6 mois !

- Pour lire un article détaillé sur nos actions vétérinaires, et nos besoins en équipement : cliquez ici (publié dans le journal La Semaine Vétérinaire en Avril 2010)

- Lisez le rapport 2009 des soins vétérinaires
- Découvrez les vétérinaires en action
- Soignez un éléphant !

- [Présentation succinte du programme vétérinaire. Cliquez sur l’icone PDF en bas de page] | |

PDF - 1 Mo

|



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia