Accueil du site > Salle de presse > Communiqués > 3 éléphants amputés de leur queue

3 éléphants amputés de leur queue

mardi 27 octobre 2009, par Ingrid Suter

Notre clinique mobile a pu constater récemment la stupidité et la cupidité sans borne des braconniers. 3 éléphants domestiques ont été amputés de leur queue dans l’unique but de confectionner des bagues-talisman à partir des poils d’éléphants.

Les 3 éléphants ont été attaqués la nuit alors qu’ils paissaient en forêt, comme c’est la tradition au Laos. Les cornacs n’ont pu que constater l’agression le matin en recherchant leur éléphant dans la forêt. Les vétérinaires d’ElefantAsia ont soigné des éléphants en état de choc.

Partout en Asie, l’éléphant est un symbole de force, de longévité et de chance. Cette croyance pousse certains à considérer qu’une bague fabriquée avec les poils de la queue d’un éléphant leur prêtera les mêmes vertus. De nombreux éléphants ont été victimes de ce commerce lucratif. Les éléphants sauvages sont tués à la fois pour leur ivoire et leurs poils.

Fait nouveau au Laos, des éléphants domestiques sont aussi victimes des braconniers. Ces 3 éléphants ont été plus chanceux que les autres qui sont généralement abattus, les braconniers trouvant quand même moins risqué de tuer l’animal pour s’approprier les précieux poils.

La vente de « parties » d’éléphants tels que l’ivoire ou les poils est illégale et réglementée par la CITES (Convention sur le Commerce International des Espèces Menacées). Pourtant la plupart de ces bagues sont vendues en Asie, certaines en Europe.

Acheter une bague en poil d’éléphant, c’est participer à la tuerie.

- Plus d’informations sur la clinique mobile d’ElefantAsia
- Aidez nous à soigner gratuitement les éléphants en faisant un don



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia