Accueil du site > L’éléphant d’Asie > Les Oreilles

Les Oreilles

lundi 9 juin 2008, par Sébastien Duffillot


Les oreilles servent moins de pavillion auditif que de ventilateur. C’est pourquoi plus le climat est chaud, plus les oreilles de l’éléphant sont grandes. Les mammouths, qui vivaient à l’ère glaciaire avaient les plus petites oreilles et l’éléphant d’Afrique a les plus grandes. L’éléphant d’Asie se situe entre les deux.

La ventilation se fait de deux façons : par l’entremise de très nombreux vaissaux sanguins qui irriguent l’oreille, dont la peau est extrêmement mince, et en refroidissant l’immense corps lui-même à l’aide de battement réguliers.

On peut évaluer l’âge d’un éléphant en observant ses oreilles. Jusqu’à l’âge de dix ans, la partie supérieure est toute droite. Quand l’animal commence à vieillir, les pavillons se mettent à former des replis. Ces replis ont une largeur d’environ 2 cm et chacun correspond à une tranche de vingt années.

Parallèlement, les oreilles de l’éléphant d’Asie se décolorent au fur et à mesure du vieilissement, l’extrémité virant au rose. Le bord externe apparaît aussi de plus en plus déchiqueté, résultat des inombrables petites blessures infligées par les ronciers, en forêt.

Phylogenie

Anatomie

Asie et Afrique

Defenses et dents

Trompe

Pied et marche

Yeux

Musth



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia