Accueil du site > Sans titre > Les naissances d’éléphants domestiques ont doublé en 2011

Les naissances d’éléphants domestiques ont doublé en 2011

lundi 23 avril 2012, par Gilles Maurer

Notre équipe vétérinaire en mission dans le district de Thongmixay a eu l’heureuse surprise de découvrir que trois éléphanteaux étaient nés pendant l’année 2011 dans cette zone. La comptabilisation de ces trois nouveaux bébés éléphants porte de 3 à 6 le nombre de naissances relevées au Laos pour l’année 2011, soit le double.

Contrairement à d’autres provinces de Sayaboury où les naissances sont limitées en raison du manque d’éléphants mâles, employés à travailler dans l’industrie forestière sur des sites très isolés au milieu la forêt, le district de Thongmixay bénéficie d’une situation particulière favorable aux naissances d’éléphants : il est situé à la frontière de Nam Pouy, une réserve nationale protégée, où circulent des éléphants mâles sauvages. Les propriétaires qui souhaitent que leur femelle éléphant porte un petit peuvent la mettre en liberté dans cette réserve de Nam Pouy pour qu’elle y rencontre un éléphant mâle.

En plus d’augmenter la natalité chez les éléphants, cette pratique favorise la diversité génétique. Alors que la natalité moyenne est actuellement de 3 à 4 nouveaux bébés par an pour une mortalité moyenne de 13 à 15 éléphants, une telle augmentation des naissances dans la population d’éléphants domestiques est primordiale pour empêcher l’extinction de cette espèce très menacée. ElefantAsia s’efforce actuellement d’augmenter le niveau de reproduction des éléphants domestiques du pays grâce à la mise ne place de son programme d’incitation des naissances au Centre de Conservation de l’éléphant à Sayaboury (www.elephantconservationcenter.com), qui accueille l’association.

Ce programme implique les cornacs et leurs femelles éléphant en phase de gestation et après la naissance, hébergés dans le Centre. Cette incitation permet aux mère et leur éléphanteaux de se reposer pendant les derniers mois de la gestation, jusqu’au sevrage complet de leur petit ; pendant toute la durée de leur séjour, le salaire du cornac est pris en charge par le Centre. Jusqu’à présent, le Centre a déjà accueilli deux nouveaux-nés et leur mère avec le soutien d’ElefantAsia.

Quant aux nouvelles mères et leurs éléphanteaux nés dans le district de Thongmixay, ils se portent très bien d’après l’équipe vétérinaire d’ElefantAsia qui leur a rendu visite, et ils séjournent dans le district de Thongmixay.



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia