Accueil du site > L’éléphant d’Asie > Instruments du cornac

Instruments du cornac

vendredi 8 juillet 2011, par Sébastien Duffillot


1. Howdah La chaise traditionnelle des cornacs lao leur permet de s’abrier du soleil, de la pluie et des branchages de la forêt.

2. Baudrier (lianes tressées) Placé contre le poitrail, il permet à l’éléphant de tirer des troncs pouvant atteindre 3 tonnes.

3. Cloche (bois ou bambou) Les éléphants sont des animaux particulièrement silencieux. La cloche guide le cornac vers son éléphant relâché en forêt pour la nuit.

4. Tapis de selle En fibres végétales agglomérées, il permet d’éviter le frottement entre la peau et la chaise ou le bât quand l’éléphant travaille.

5. Ankush La seule vision de ce crochet suffit généralement à faire entendre raison à l’éléphant récalcitrant.

6. Passe-queue (rotin) Il permet de maintenir la chaise en équilibre en la fixant à l’arrière à la queue.

7. Sangle abdominale (rotin) Elle assure l’équilibre du palanquin ou du bât de l’éléphant.

8. Oreillette Placée au-dessus de l’oreille, elle permet au cornac de tenir son éléphant "en laisse" et de le conduire docilement.

9. Chaînes de pied (métal) Elles sont utilisées pour maîtriser un éléphant particulièrement énervé ou en période de musth.

10. Entraves (rotin) Utilisées ponctuellement pendant toute la période de dressage, elles empêchent l’éléphanteau de se déplacer mais surtout de donner des coups de pieds à ses instructeurs.

Symbolisme de l’Elephant

Baci d’Elephant

Bouddhisme

La naissance du Bouddha

Bouddha soumet Nalagiri

Bouddah atteint le Nirvana

Indra et Eravana

Le Dieu Indien Ganesh

L’Eléphant Blanc

Capture

Le Cornac

Dressage

Eléphants de guerre