Accueil du site > L’éléphant d’Asie > Biologie

Biologie

lundi 9 juin 2008, par Sébastien Duffillot

Tout sur les attributs physiques de l’elephant d’Asie

L’éléphant d’Asie est plus petit que l’éléphant d’Afrique. Il est répandu dans une vaste région de l’Asie méridionale habitant les forêts et les plaines herbeuses du Sri Lanka, en Inde, Birmanie, Thaïlande, Laos, Malaisie de Sumatra et du nord de Bornéo. Les éléphants d’Asie vivent dans les forêts tropicales humides ou les plaines herbeuses. L’aspect le plus impressionnant de ce géant est son proboscis ou trompe, qui est en fait un prolongement de son nez, puisqu’elle se termine par des narines.

Les éléphants sont grégaires ; ils parcourent leur territoire en groupes de 15 à 30 menés par une femelle âgée, la matriarche. Ils sont herbivores et mangent en moyenne 250 kilogrammes de feuilles ou d’écorces chaque jour. Ils boivent en moyenne 140 litres d’eau par jour et ainsi ne sont jamais très loin d’un approvisionnement en eau. Les éléphants asiatiques femelles sont vivipares. La gestation dure entre 20 et 22 mois. Elles peuvent avoir 3-4 petits au cours de leur vie et n’ont qu’un petit par portée. Les nouveaux-nés pèsent environ 100 kilogrammes à la naissance et ils sont capables de se tenir sur leurs pattes peu après la naissance. Depuis des siècles, l’homme a capturé cette bête docile et douée d’une grande intelligence, surtout pour en faire une puissante bête de somme.

Phylogenie

Anatomie

Asie et Afrique

Defenses et dents

Trompe

Oreilles

Pied et marche

Yeux

Musth



À propos du site | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | © 2008 ElefantAsia